Brash Higgins croit aux fermentations indigènes
Il y a un fil conducteur dans le style de Brash Higgins, des fermentations longues en macérations pelliculaires.

Brash Higgins

Il y a un fil constant dans les vins de Brash Higgins : fermentations longues en macérations pelliculaires.

Alors comment cet américain a-t-il pris racine sur le sol Australien? Son histoire est extraordinaire, et si elle n’était pas aussi pleine de rebondissements, Brash Higgins ne ferait surement pas de vins aussi fascinants, aujourd’hui.

Brad Hickey, œnologue, est l’homme derrière la marque Brash Higgins, avec l’aide de Nicole Thorpe, sa partenaire aussi bien dans la vie que dans cette aventure
Après avoir obtenu une licence en Littérature anglaise et Botanique en 1989, Brad quitte sa ville natale de Chicago en quête d’aventures. Il atterrit d’abord à Paris et se rend vite compte qu’apprendre la langue, les vins et les sauces n’est pas chose facile, il finance sa course à l’aventure et son bouillonnant désir de voyager en retournant directement aux sources : le travail en restauration et dans les domaines viticoles.

À son retour aux Etats-Unis, Brad se sent attiré par la fibre artisanale du Nord Ouest Pacifique et fait de Portland en Oregon, sa nouvelle maison. Il y développe son penchant pour la botanique en se lançant dans le paysagisme, mais également en brassant sa propre bière et façonnant et son propre pain, une époque bénie selon lui.

Cependant, en 1996 l’appel de la Grande Pomme est trop fort, ne pouvant y résister, il traverse le pays pour rejoindre New York. Aspirant à être critique culinaire pour des journaux à New York, Brad trouve le meilleur moyen de s’exprimer et de payer son loyer en composant les cartes de vins pour des restaurants.

Après 10 ans en tant que sommelier, il devient le premier sommelier américain à opérer sous les ordres du génie français, le chef Daniel Boulud au Café Boulud. Il deviendra ensuite pendant 4 ans wine director pour les deux restaurants étoilés du chef David Bouley, Bouley et Danube.

Vigneron Brash Hickey
Régions Riverland
Cépages Zibibbo

Inévitablement, Brad rompt à nouveau avec l’agitation des grandes villes et s’échappe de New York pour se rapprocher de la production et essayer de percer les secrets qui se cachent derrière les bouteilles qui arrivent sur ses tables.

Cette quête le mène en Australie méridionale en 2007, où il fera les vinifications sous les ordres de Chris Ringland.

Là, un nouveau chapitre de sa vie s’écrit, avec la création de « Brash Higgins » issu d’un surnom qui lui est donné par ses amis Australiens en raison de son impétuosité New Yorkaise.
Brad disparaît des radars assez longtemps pour pouvoir faire une saison de taille dans la Mclaren Vale dont il tombe amoureux, tout comme d’une vigneronne locale, Nicole Thorpe. C’est ainsi que de son incroyable odyssée, naquit une belle histoire d’amour.

Méthodes de vinification

Il y a un fil conducteur dans le style de Brash Higgins, des fermentations longues en macérations pelliculaires. Et si des futs sont utilisés, ce sont généralement de vieux futs afin de ne pas marquer les vins, d’arômes de bois. On retrouve donc une longueur et une structure enveloppante avec des tanins intégrés et des parfums très généreux.

Brash Higgins croit aux fermentations indigènes, ses vins sont non filtrés, sont ajoutés seulement un peu de Sulfites à la mise en bouteille pour que ses vins passent l’Équateur en toute sécurité.